Site officiel du Comité FFrandonnée de la Nièvre

                           

 

 

Bienvenue sur le site du Comité Départemental 

 de la Randonnée Pédestre de la Nièvre

 Le bureau est ouvert

lundi, mardi, jeudi, vendredi

     de 8h15 à 12h15 et de 13h30 à 17h15  
     mercredi de 8h15 à 12h15
                                                                                                              

 

                                                   

                                                                                                   
 
 
 

Des renards pour lutter contre la propagation de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme 

La maladie de Lyme, aussi connue sous le nom de « Borréliose de Lyme », est transmise via une tique infectée par une bactérie du complexe Borrelia burgdoferi.
Cette bactérie vit essentiellement dans les forêts, les lisières, les taillis et les bois. Utilisant comme hôtes des animaux vertébrés sauvages tels que les rongeurs ou domestiques, la bactérie se transmet à l’homme lors des « repas de sang » de la tique.
En savoir plus sur la tique et la maladie de Lyme. 

Le renard activement chassé 

En France, les chasseurs tuent ainsi entre 600 000 et un million de renards chaque année. Conséquence : les cas de Lyme continuent d’augmenter et les agriculteurs déplorent les ravages des rongeurs sur leurs récoltes. 


Le renard :  un acteur clef dans la régulation des écosystèmes. 

Selon plusieurs études, l’augmentation de la maladie de Lyme est corrélée à la diminution du nombre de renards roux. 

La prédation du renard permet la limitation de la contamination en régulant le nombre de rongeurs.
C’est la densité des petits rongeurs hébergeant les foyers des tiques qui serait la cause de l’augmentation de la maladie de Lyme. 
 

Lire l’article “ Les renards sont indispensables pour lutter contre la propagation de la maladie de Lyme   "

Publié le 01/05/2022